Small nick 01

Jérôme BENBIHI

Cloud : L’Europe à la traîne !

 

images/Sabine_D/le_cloud_leurope_à_la_traine_580.jpgJérôme BENBIHI CEO ADENIS

 

Une récente étude montre que les entreprises européennes sont encore à la traîne en matière de cloud.


La maison d'édition américaine O'Reilly Media, spécialisée dans la publication de livres concernant l'informatique, a mené une enquête dont les résultats témoignent du retard non négligeable de l'Europe dans la course au cloud. Qu'il s'agisse de la recherche et du développement du cloud ou même de son utilisation, les entreprises européennes s'avèrent être de bien mauvais élèves ! Pourquoi ? Eh bien, avant tout car elles ont investi très tardivement dans ce domaine et que les experts en la matière sont encore trop peu nombreux.


Seulement 32% des entreprises européennes avouent commencer à « explorer » tout le potentiel du cloud


Le cloud est né il y a déjà 20 ans ! Or, selon l’étude mené par O'Reilly Media, seules 32% des entreprises européennes avouent commencer à « explorer » tout le potentiel du cloud. Et 24% d'entre elles déclarent avoir utilisé des services cloud pendant plus de quatre ans.
Une autre étude récente sur la question précise d’ailleurs que les entreprises européennes ont été plus lentes à adopter les services et les compétences du cloud, notamment les nouvelles technologies de pointe telles que l’analytique ou l'intelligence artificielle.


50% des entreprises recherchent désespérément un spécialiste Data


A la fois consciente et frustrée par son retard, l'Europe veut plus que jamais investir dans l'accessibilité et l'utilisation des données via le Cloud. C'est pourquoi près de 60% des entreprises développent ou expérimentent des solutions d'intégration de données.
Et même si près de la moitié des entreprises européennes ont déjà investi dans les nouvelles méthodes de gestion des systèmes informatiques, le manque d'experts en la matière les ralentit et ralentit, de fait, le developpement du Cloud en Europe. En effet, force est de constater une pénurie d’ingénieurs compétents en la matière : une entreprise sur deux recherche au moins un spécialiste Data et une sur trois recherche activement des ingénieurs Data.
Si les entreprises européennes investissent enfin dans le cloud, les gouvernements et les professionnels du secteur doivent développer davantage de formations en data et en intelligence artificielle. C’est d’ailleurs ce qu’a voulu faire Emmanuel Macron en 2018 à travers son « plan pour l'intelligence artificielle ».

 

Article publié sur LinkedIn

Laissez un commentaire