Small nick 01

Jérôme BENBIHI

A quoi sert une fibre noire ?

 

aquoisertunefibrenoire

La fibre noire, appelée aussi fibre morte, FON ou fibre dark, est une fibre optique brute qui raccorde deux points et qui n’est pas encore « éclairée » (ou activée). Elle peut être activée en fonction des besoins, avec différentes longueurs d’onde de lumière et véhiculer tous types de protocoles (IP, Ethernet, audio, vidéo, SAN…). 

Rappelons que jusqu’au milieu des années 2000, le coût de cette technologie -lourde à déployer (planification, routage, obtention d’autorisations, création de canaux pour les câbles, installation, connexion) - la rendait quasiment inaccessible, seules les grandes entreprises avaient la possibilité de souscrire à une fibre noire. Mais cela a beaucoup évolué, sous l’influence de plusieurs facteurs  :

  • la multiplication des fibres optiques noires a incité les exploitants à en diminuer le prix au lieu de les garder inutilisées ;
  • l’évolution des technologies a permis la baisse des prix des équipements d’éclairage et de multiplexage (split de la lumière en longueurs d’onde) ;
  • la possibilité de contrat de courte durée par rapport aux IRU (droit imprescriptible d’utilisation) de 10 à 15 ans proposés auparavant rapporté à 3 ans aujourd’hui.
  • nous sommes passé d’un marché monopolistique, à un marché éclaté avec beaucoup plus d’entreprises capables d’assurer le raccordement entre les fibres noires existantes et les datacenters, ou les locaux des entreprises.

Pourquoi les entreprises peuvent avoir besoin de la fibre noire, quels sont les avantages ?

L’avantage principal de la fibre dark est qu’elle permet aux entreprises de contrôler complètement leur architecture réseau. Ainsi, elles peuvent facilement gérer elles-mêmes plusieurs protocoles et choisir les débits auxquels exploiter leur fibre noire. Les entreprises peuvent choisir de passer de 1 Gbps à plusieurs dizaines de Gbps, et le seul coût associé à cela sera celui des équipements de multiplexage.

Puis, elles n’auront plus de contraintes de disponibilité liées à la mutualisation des réseaux opérateurs. La FON permettra de secourir les tracés et adductions des fibres avec des boucles optiques sécurisées de bout en bout.

Votre entreprise peut-elle souscrire à une fibre noire ? Toutes les entreprises ne sont pas éligibles à la fibre noire. Trois facteurs jouent sur la pertinence de la FON : la zone géographique, les usages et les performances. Comme il s’agit de transport de données inter-sites, l’écart entre les bâtiments ne peut dépasser 100 km. De plus, ce service est beaucoup plus développé dans les villes les plus densément peuplées.

Une entreprise pourra souscrire à une fibre noire pour une extension de LAN, de réseau de stockage, de réseau de sauvegarde, de réseau IP/MPLS ; et bien évidement pour avoir accès à internet en très haut débit. Plus vos besoins sont variés et importants, plus le recours à une fibre noire est justifié. Pour des besoins supérieurs ou égaux à 100 Mbps, le recours à la Fibre optique noire peut être intéressant d’un point de vue économique.

Quel niveau de service pour votre fibre noire ?

Il existe trois types de services FON :

1. Les fibres noires seules sans service, qui supposent que le client achète ses équipements, intègre, supervise, exploite et fait évoluer son réseau de façon autonome.

2. Un service basé sur des fibres noires par un prestataire qui intègre un SLA complet, et des conditions d’évolution pré-définies.

3. Entre les deux, des services d’exploitation partagée : le client dispose de lambdas pour ses propres besoins, et le prestataire fournit des services avec SLA dans d’autres lambdas. Le client bénéficie ainsi de tous les avantages (flexibilité, disponibilité) de la fibre noire, mais ne paie que la « quote-part » qu’il utilise.

Article publié sur LinkedIn

Laissez un commentaire